Le secteur public commence à mutualiser ses achats de formation

Edufactory, Viaaduc et Cegos seront les premiers fournisseurs de formation professionnelle de la centrale d’achats publics Ugap. Celle-ci proposera pour la première fois ce genre de prestations.

 

Il manquait un secteur phare au catalogue de l’Ugap, seule centrale d’achat public généraliste nationale (1,9Md€ de commandes en 2013) : la formation professionnelle. A compter de 2015, ses clients, collectivités territoriales, administrations et établissements publics de l’Etat, ainsi que le secteur social et les établissements publics de santé pourront passer par son intermédiaire pour acheter de la formation.

 La démarche profite dans un premier temps à trois fournisseurs : Edufactory, Viaaduc et Cegos. « L’inscription de la centrale d’achat dans l’univers de la formation professionnelle découle de travaux conduits en partenariat avec le Service des achats de l’Etat (SAE) qui a réuni pour l’occasion les responsables formation d’un certain nombre de très grands établissements publics », explique-t-on. Ces travaux ont permis d’identifier des sources d’économies du fait de la mutualisation.

 Les prestataires EduFactory et Viaaduc proposeront dès le premier trimestre des solutions sur-mesure en mode e-learning. Le premier pour des stages transverses, le second pour des cursus liés aux systèmes d’information. De son côté, Cegos déploiera une solution globale de formations et de services, adaptée aux spécificités des personnes publiques. Soit plus de 1000 formations (présentiel inter, intra dédié, e-learning, formations courtes et certifiantes) dans des domaines courants tels que le management, la communication, l’efficacité professionnelle, la bureautique, etc. ?

 Ce marché couvrira dans un premier temps un groupe pilote d’établissements publics ayant participé au projet, d’ici la mi-2015, avant sa généralisation.

 En 2013, l’Ugap a contractualisé avec plus de 500 entreprises dont 65% de TPE ou PME et 30% d’ETI.