Le site Michelin de La Roche-sur-Yon se transforme en Pôle d’innovation sur les énergies durables

La région des Pays de la Loire, le Département de la Vendée, La Roche-sur-Yon Agglomération, le SyDEV, Vendée Energie et le groupe Michelin ont signé le 8 mars une lettre d’intention sur le projet de transformation de l’usine de openumatiques de La Roche-sur-Yon. Un pôle d’innovation dédié aux nouvelles technologies de l’énergie va y voir le jour.

Ce document précise les axes du futur Pôle d’Innovation Energie. L’objectif est de mettre en œuvre un écosystème permettant la création d’emplois et d’activités dans les énergies durables et l’industrie du futur, autour des cinq axes. Primo, développer des activités industrielles ou artisanales du futur.  Secundo, favoriser des applications susceptibles d’être valorisées.  Tertio, créer un vivier de compétences tournées vers l’énergie et l’industrie de demain. Quarto, assurer l’accompagnement de jeunes sociétés innovantes. Quinto, essaimer des services répondant aux besoins du pôle, des entreprises implantées et des acteurs du territoire.

 

Dans un premier temps, une station de distribution multi énergies sera installée par le Syndicat départemental d’énergie et d’équipement de la Vendée (SyDEV) d’ici à la fin de l’année. La station multi énergies alimentera en hydrogène, des bus et bennes à ordures ménagères (BOM) de l’agglomération de la Roche- sur-Yon, des véhicules de pompiers, des camions du Département, deux tracteurs routiers d’entreprises de transport locales, etc. Elle fournira aussi de l’énergie ioGNV aux flottes de véhicules lourds de transport de marchandises, de personnes, de déchets et de quelques véhicules légers, etc. La station sera également capable de distribuer de l’électricité aux véhicules ayant besoin d’une charge rapide.

 

Lors de l’annonce de fermeture de son usine de La Roche-sur-Yon en octobre 2019, le groupe Michelin s’était engagé à lancer un projet public-privé d’envergure pour développer sur le site de nouvelles activités durables au service du territoire.