Le Tour de France de la diversité 2015 est lancé

La Charte de la diversité a inauguré son Tour de France 2015 le 8 octobre. Ce road show en 15 étapes planifiées d’ici à décembre est placé le signe de l’emploi dans les quartiers prioritaires.

 

Malgré les efforts engagés depuis plusieurs années par les entreprises et les collectivités, les quartiers défavorisés restent lourdement pénalisés. Selon les derniers chiffres de l’Observatoire national de la politique de la ville, le taux de chômage dans les quartiers prioritaires continue à plafonner à 23 %, contre une moyenne nationale de 9,3 %. Parmi les jeunes actifs de moins de 25 ans habitant ces quartiers, le taux de chômage culmine même à 42 % (contre 25 % hors quartiers prioritaires de la politique de la ville). Afin d’aider les signataires à amplifier la lutte contre ces inégalités, la Charte de la diversité place le Tour de France de la diversité 2015 sous le haut patronage de Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. D’octobre à décembre 2015, le tour ira à la rencontre des acteurs institutionnels, des entreprises engagées et des collectivités locales afin d’échanger sur le rôle qu’ils ont à jouer.

 

Seuls 23 % des signataires de la Charte de la diversité déclarent intégrer des actions en faveur des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville dans leur démarche diversité. Sylvie Savignac, secrétaire générale de la Charte précise : « On note des disparités entre grandes et petites entreprises : 40 % des entreprises de plus de 1000 salariés intègrent l’action en faveur des quartiers prioritaires dans leur politique diversité, contre seulement 21 % des entreprises de moins de 50 salariés. Aussi est-il crucial cette année de lancer une démarche d’envergure pour encourager les grandes entreprises à entraîner les plus petites, moteurs de l’emploi en France. Le Tour de France de la diversité 2015 fera de ces collaborations sa priorité en 2015 ». Patrick ajoute : « Les discriminations fondées sur l’adresse ou le nom sont violentes, insupportables. Notre pays a absolument besoin de cohésion et cela passe par des pratiques justes ».

 

En marge du lancement du tour qui a le soutien d’IMS-Entreprendre pour la cité, de BETC, du groupe Casino et du Commissariat général à l’égalité dans les Territoires (CGET), de nouvelles entreprises ont paraphé la Charte : Autour des Saveurs, Raja, Transflex, l’Union Régionale des Francas d’ïle-de-France et la Ville de Garges-lès-Gonnesse.