L’emploi a timidement progressé en avril, constatent l’Acoss et les Urssaf

En avril, le nombre de déclarations d’embauche de plus d’un mois, hors intérim, accuse un léger recul (- 0,3 %), contre une progression de 0,3 % au cours du mois précédent. Mais la tendance reste positive avec une progression de 0,5 % sur trois mois et de 2,4 % sur un an.

 

« L’évolution du mois d’avril s’explique par la baisse des déclarations d’embauche en CDI (- 0,6 %), celles en CDD de plus d’un mois étant quasiment stables (  0,1 %). Sur un an, les déclarations d’embauche en CDI augmentent de 5,6 % et celles en CDD de plus d’un mois diminuent de 0,6 % », précisent les organismes.

 

Dans l’industrie qui fait l’objet d’une attention particulière, les déclarations d’embauche de plus d’un mois diminuent de 0,8 % sur un mois et de 1,2 % sur trois mois. Sur un an, elles sont en légère hausse : + 0,3 %.

 

Concernant la masse salariale la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat instaurée le 21 décembre 2018, fait son effet, permettant une progression de 1,4 % au premier trimestre, et de 3,9 % sur un an.