L’emploi saisonnier ignore la crise sanitaire, selon une plateforme d’offres

L’emploi saisonnier ne connaît pas la crise. À en croire la plateforme numérique Qapa, plus de 250 000 recrutements ont été effectués pour la saison estivale. L’hôtellerie- restauration étant à l’arrêt dans l’attente des directives gouvernementales, l’agriculture prend le relais avec 200 000 offres. L’agroalimentaire, la grande distribution et la logistique proposent aussi plus de 10 000 postes chacune. Enfin, le secteur de l’hygiène et de la propreté serait prêt à enrôler 5 000 vacataires. La rémunération moyenne proposée reste proche du SMIC, à 10,15 € de l’heure.

 

Les candidats se pressent au portillon, Qapa en recense environ 500 000. « L’afflux de candidats est renforcé par un nombre important d’étudiants qui n’ont plus cours jusqu’en octobre prochain. Ils recherchent donc activement du travail pour l’été », explique Stéphanie Delestre, fondatrice et présidente du prestataire (photo).