Les agents du conseil régional d’Ile-de-France vont travailler plus

Le conseil régional d’Île-de-France tourne la page des horaires de travail réduits concédés par la précédente majorité. Jusqu’ici, le temps de travail effectif dans les services est de 34,14 heures hebdomadaires au lieu des 35 heures légales. Emmenée par sa présidente, Valérie Pécresse, la majorité régionale a voté ce 24 novembre le retour aux 1 607 heures de travail par an pour ses agents, au lieu des 1568 heures. Pour l’exécutif régional, il s’agit de « mettre en conformité le règlement du temps de travail à la région avec les dispositions légales nationales ».

 

Une seule catégorie échappe à la remise en ordre : celle des agents des lycées. La collectivité territoriale dit avoir tenu compte de leurs « problèmes de pénibilité ».

 

En guise de compensation, le télétravail est institué, à concurrence de deux jours 2 jours par semaine. Le conseil régional se targue aussi d’avoir « modernisé » les conditions de travail. Il cite notamment l’aménagement des nouveaux locaux administratifs de Saint-Ouen (93), équipés d’un accès wifi, d’espaces de repos et de convivialité, d’ordinateurs portables et de salles de réunion à la demande.

 

La Région Île-de-France emploie environ 1.900 agents chargés du suivi et de la mise en œuvre des politiques régionales et près de 8.500 agents techniques des lycées.