Les AGS continueront de compléter le dispositif d’activité partielle

Dans un contexte économique tendu et incertain, le régime AGS va poursuivre son soutien aux entreprises en difficulté et à leurs salariés, en complétant les aides gouvernementales destinées à maintenir autant que possible l’activité économique.

Le conseil d’administration de l’AGS a décidé de proroger les mesures exceptionnelles dites Crise covid-19 en faveur des salariés en activité partielle, jusqu’au 30 juin 2021. L’organisme continuera donc à faire l’avance -dans les meilleurs délais- de la part employeur due aux salariés au titre de l’activité partielle , sans attendre le versement effectif des allocations idoines par l’Agence de services et de paiement (ASP).

 

Elle fera aussi l’avance du montant de l’allocation d’activité partielle correspondant aux trente derniers jours précédents l’ouverture de la procédure collective, dans l’attente de son versement par l’ASP.

Depuis mars 2020, 8 000 salariés relevant de 253 entreprises ont bénéficié de ce mécanisme exceptionnel pour un montant de 4 M€. Pour Christian Nibourel, président du conseil d’administration de l’AGS, « le régime AGS reste fidèle à son engagement auprès des entreprises en difficulté et des salariés bénéficiaires. Unique au monde, l’AGS est la preuve que l’engagement et la solidarité existent entre les entreprises. »