Les apprentis ingénieurs épargnés par la crise

La rentrée 2020 ne fait pas exception à l’habituelle hausse des effectifs. Le nombre de nouveaux apprentis ingénieurs est en hausse, en dépit de la crise.

La Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CDEFI) est formelle. Elle constate une progression de 6 % du nombre d’apprentis primo entrants dans les écoles d’ingénieurs à la rentrée 2020 comparativement à la rentrée 2019. C’est une surprise, la crise sanitaire et les difficultés économiques faisaient craindre une baisse dans le recrutement des alternants. Il n’en a rien été, le nombre d’apprentis augmente comme chaque année. L’aide exceptionn,elle aux employeurs d’alternants mise en place cet été, semble porter ses fruits. Elle a permis à de nombreux jeunes de trouver une entreprise d’accueil pour effectuer leur alternance. De fait, 97 % des nouveaux apprentis-ingénieurs ont trouvé une entreprise d’accueil

 

Un sondage réalisé du 15 au 17 décembre et auquel 110 écoles ont contribué permet de recenser près de 7 000 primo entrants en apprentissage dans les écoles d’ingénieurs et plus de 1 500 contrats de professionnalisation en 2020. Si cette enquête n’est pas exhaustive, elle est cependant représentative à 81 % et permet de donner une première photographie des primo-alternants dans les écoles d’ingénieurs.

 

Par ailleurs, cette enquête a permis d’identifier les jeunes qui rencontreraient toujours des difficultés à trouver une entreprise d’accueil pour effectuer leur apprentissage. En décembre 2020, moins de 230 apprenants seraient concernés, soit environ 3 % des primo-apprentis et moins de 1 % des 38 000 apprentis sans contrat évoqués par le ministère du Travail.