Les cabinets de recrutement sensibilisent les entreprises au piège du clonage

Syntec conseil en recrutement se veut aussi pédagogue que facilitateur. L’organisation renouvelle son engagement contre toute forme de discrimination, qu’elle repose sur des critères d’âge, de sexe, de religion ou d’origine. Depuis 2007, elle a pris des engagements vis-à-vis du défenseur des droits avant de se doter, en 2013, d’une charte du recrutement responsable élaborée en concertation avec les DRH. En revanche, elle s’était opposée au principe du CV anonyme, estimant plus vertueux d’assumer les différences que de tenter de les masquer durant la phase initiale du recrutement.

 

Ces bonnes intentions ne sont pas scrupuleusement respectées par tous. On a pu entendre des chasseurs de têtes parmi les plus réputés expliquer en petit comité pourquoi ils ne recrutement jamais des Noirs, ni des Maghrébins. Par ces temps difficiles, certains cèdent trop facilement aux demandes illégales des clients. « Malgré nos efforts, les discriminations perdurent. Inacceptables et contre-productives, elles doivent cesser » reconnaît le président de la fédération, Wilhelm Laligant. Tout en soulignant que « la diversité n’est pas un vain mot dans le domaine de l’emploi. Nous qui sommes au carrefour des mobilités professionnelles et des stratégies de nos clients, observons combien la variété des parcours et des profils enrichit les entreprises, plus qu’elles ne le pensent ».

 

L’organisation invite les managers tentés par le recrutement par clonage à se débarrasser de leurs œillères. « Il peut y avoir le risque pour certains recruteurs, entreprises ou intermédiaires, de préférer le semblable, la même école, le même parcours, le même quartier. C’est pour cela au nous avons travaillé à cette charte du recrutement responsable » souligne Catherine Dervaux, membre de la commission de déontologie et corédactrice de la charte.

 

Syntec conseil en recrutement compte 130 cabinets membres, pour 800 consultants, et représente la moitié de l’activité de chasse de tête du marché français.