Les comptes de la Sécurité sociale s’améliorent nettement

Le solde du régime général de la sécurité sociale et du fonds de solidarité vieillesse (FSV) reste loin de l’équilibre, mais le déficit n’a jamais été aussi réduit depuis 15 ans.  Il s’établit à -5,1 Mds €, soit une réduction de 2,7 Mds€.  Par rapport à 2016.

Les comptes de la sécurité sociale en 2017 s’améliorent de 2,7 Mds € par rapport à 2016, ont fait savoir Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics. Ces résultats s’expliquent  principalement par un coup de frein sur les dépenses d’assurance maladie, dont l’accroissement a été contenu à 2,2%. La Sécurité sociale a aussi bénéficié de recettes plus importantes que prévu. Les cotisations assises sur les salaires lui ont rapporté un surcroît de 1,2 Md €.  Et la situation financière est meilleure dans la plupart des secteurs. .  

 

Le déficit cumulé de la branche retraite du régime général et du fonds de solidarité vieillesse est de 1,1 Md € en 2017, moitié moins que l’année précédente. Et cela,  grâce aux ressources générées par les revenus du capital.  

 

La branche famille est tout près de l’équilibre (-0,2 Md€), « dans un contexte d’accélération importante des créations de places d’accueil de jeunes enfants en 2017, en particulier dans les crèches », précise  le communiqué des ministres

.

 La branche maladie stabilise son déficit à hauteur de 4,9 Md€, contre 4,8 Mds €. en 2016.  Enfin, les accidents du travail et maladies professionnelles (AT-MP) affichent un excédent de 1,1 Md€.