Les DRH anticipent un redémarrage de l’activité, selon Robert Half

Le baromètre Robert Half (1er trimestre 2015) laisse entrevoir une accélération des recrutements. Bien que la reprise économique reste incertaine en France, les DRH anticipent un redémarrage. Leurs prévisions d’embauches sont plus positives qu’en 2014.  82% d’entre eux envisagent d’enrôler de nouveaux collaborateurs. Qu’il s’agisse de créations de poste (40% des intentions) ou de remplacements liés au turn-over. Pour certaines fonctions, des difficultés apparaissent même déjà.

Avec la crise, tout recrutement est considéré comme un enjeu particulièrement stratégique et un investissement à part entière. Les entreprises ont par conséquent considérablement élevé leur niveau d’exigence, d’où une sélectivité accrue. Elles s’accordent des délais importants, au risque de décourager les meilleurs candidats. En outre, à en croire le baromètre, les employeurs perçoivent le cadre législatif comme un obstacle  à la conclusion de CDI. 

Dans ce contexte, « l’appel à l’intérim peut être une solution avant une embauche en CDI », suggère Olivier Gélis, Directeur Général de Robert Half France.