Les formations à l’industrie du futur prennent corps à Lyon

Métallurgie rhodanienne, émanation régionale de l’UIMM renforce son centre de formation, créé il y a plus de 50 ans, avec de nouvelles plate-formes technologiques de pointe. Cette extension de 6 700 m² est destinée à accueillir un plus grand nombre de jeunes dès la la prochaine rentrée. Ce sera le premier pôle de l’industrie du futur en Rhône-Alpes.

 

Le nouveau bâtiment, composé de six plateaux de 1 100 m2 se veut une vitrine high-tech et le temple des formations aux nouveaux métiers de l’industrie. Des ateliers permettront d’apprendre et d’exercer en situation réelle. En année pleine, le centre pourra intégrer 1 600 apprentis, 500 jeunes sous contrats de professionnalisation, et plusieurs milliers d’adultes en formation continue. Coût de l’investissement: 17,5 M€, dont 5,7 M€ prélevés sur le Programme d’investissements d’avenir (PIA) au titre de l’action Investir dans la formation professionnelle en alternance gérée par la Caisse des Dépôts pour le compte de l’État. En outre 3,9 M€ ont été apportés par la région et 1 M€ par la Métropole de Lyon. La métallurgie a aussi mis la main la poche, à hauteur de 6,9 M€ . Tout cela abondé par un financement extérieur de de 2 M€, sous forme de prêt.

 

« En profonde mutation, l’industrie française doit relever de nombreux défis : changements d’organisation, innovations technologiques, évolution des métiers et des compétences. Cette transformation amorcée depuis de nombreuses années a profondément modifié le tissu industriel, marqué par un fort besoin de main d’œuvre qualifiée, une exigence croissante de qualification de ses emplois, le vieillissement de ses effectifs et la désaffection des jeunes», soulignent les promoteurs.

 

L’Institut s’adressera non seulement aux secteurs traditionnels de la métallurgie, mais aussi à d’autres secteurs industriels particulièrement présents en Rhône-Alpes comme la pharmacie, l’énergie ou l’agroalimentaire.