Les grands groupes tricolores se veulent à la pointe de la lutte internationale contre les inégalités

La coalition d’entreprises « Business for inclusive growth », alias B4IG sera lancée ce 23 août à l’occasion du Sommet du G7 de Biarritz. Cette initiative soutenue par Emmanuel Macron, est conduite par Danone et appuyée par l’OCDE.  Un appel est lancé à d’autres entreprises pour qu’elles rejoignent la coalition B4IG, première initiative de ce type à l’échelle internationale.

Déjà, 34 grandes entreprises ont rejoint le mouvement baptisé  B4IG . Elles s’engagent à « intensifier leur action pour faire progresser les droits humains dans leurs chaînes de valeur, à mettre en place des environnements de travail inclusifs et à renforcer l’inclusion dans leurs écosystèmes internes et externes ».

 

Outre l’approche à 360° de la lutte contre les inégalités qui caractérise cette initiative, sa dimension internationale et multipartite permettra de conjuguer et démultiplier les efforts déployés par les entreprises, les États et les organisations philanthropiques. La stratégie de cette coalition repose sur trois piliers. En premier lieu, un manifeste d’engagement des entreprises dans la lutte contre les inégalités pour faire progresser les droits humains, la diversité sur le lieu de travail et la prise en compte de l’inclusion dans les chaînes de valeur. En second lieu, un incubateur permettant de concevoir ou développer de nouveaux modèles d’entreprise inclusifs, à la pointe de l’innovation sociale et de la collaboration entre les secteurs public et privé au niveau micro-économique. En troisième lieu, un forum permettant le financement de la croissance inclusive qui s’appuie sur des mécanismes de financement innovants entre les entreprises, les pouvoirs publics et les acteurs philanthropiques.

 

Les entreprises membres de B4IG sont de dimension mondiale et couvrent un large éventail de secteurs ; elles emploient plus de 3,5 millions de personnes et ont un chiffre d’affaires annuel cumulé de plus de 1 000 milliards de dollars.   En conjuguant leurs forces, ces entreprises consacrent un investissement total supérieur à un milliard de dollars dans plus de 50 projets au bénéfice de 100 millions de personnes.