Les opérateurs de compétences se décarcassent pour l’apprentissage

C’est une première dans l’univers des opérateurs de compétences, d’ordinaire jaloux de leurs prés carrés respectifs. Pour la première fois, un « comité technique apprentissage Inter Opco-CFA » rassemblant les s’est réuni. Onze patrons d’Opco, rejoints par des représentants de réseaux de centres de formation d’apprentis vont travailler main dans la main sur « des sujets à caractère technique dans l’objectif d’améliorer le fonctionnement global de l’apprentissage ». La fréquence des conciliabules auxquels sont associés les ministères de l’Agriculture, de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur au titre de leur activité de formation en apprentissage, sera semestrielle.

 

« Dans le contexte économique et sanitaire difficile, la formation et l’insertion durable des jeunes sont des priorités », disent les partenaires. Les réseaux CFA impliqués sont :  3e, 2APH, ANASUP,    APCA, APCMA, CCI France, CFAI, Compagnons du devoir, Excellence pro, FCU, Fédération compagnonnique, FF, FNADIR, FNEP et MFR.