Les pères souhaitent des aménagements afin de contribuer davantage à la vie familiale

Selon une étude Page Personnel et Météojob, six pères de jeune enfant sur dix ne bénéficient dans leur entreprise d’aucune mesure spécifique visant à faciliter la parentalité. Les employeurs sont encore nombreux à considérer que c’est d’abord à la femme de s’occuper des enfants.

 

Parmi les mesures que souhaitent les papas l’aménagement ponctuel des horaires figure en tête de liste (68 %), suivi du télétravail (53 %)  et du temps partiel facilité (35 %). Plus de la moitié d’entre eux considère que la possibilité de jouer son rôle familial est important 25 % y voient même un critère déterminant dans le choix de son employeur.

 

La situation évolue, relativise l’étude.  14 % des entreprises reconnaissent que l’équilibre entre vie professionnelle et privée est un facteur de performance. La possibilité d’aménager ses horaires existe dans 28 % des sociétés interrogées,  une plus grande souplesse des modalités de travail incluant temps partiel choisi et horaires variables existe aussi dans 22 % des structures. Autre facilité appréciée les mutuelles avantageuses pour les familles (38 %).