Les salariés d’Amazon empochent une prime coronavirus

Amazon verse une prime exceptionnelle de 500 € à 1 000 € aux collaborateurs restés en première ligne durant la crise. Cette gratification était prévue par l’accord qui a ponctué les dernières négociations annuelles sur les salaires (NAO) et signé à l’unanimité par les syndicats représentatifs. Tous les employés en bénéficient, intérimaires inclus, et sans condition d’ancienneté. Un prorata s’applique pour les travailleurs à temps partiel.

 

Amazon fait savoir que ce pécule s’ajoute à d’autres avantages concédés au début de la crise sanitaire, dont une prime de 2 euros par heure de travail, la majoration double des heures supplémentaires, le temps de pause supplémentaire, etc.).