Les universités d’entreprise font leur révolution

Huit universités d’entreprise sur dix vont totalement changer de modèle, d’ici cinq ans. C’est l’un des enseignements de l’étude menée par BPI group auprès de 37 responsables de structures de ce genre. Les principaux facteurs cités sont les contraintes de court terme, les impératifs financiers et technologiques. L’émergence du numérique et les nouvelles approches pédagogiques apparaissent aussi comme les facteurs déterminants.

 

Les directions générales veulent de l’efficacité, la responsabilisation des salariés, de l’innovation. Pour Sabine Lochmann, présidente du directoire de BPI group, « Les mutations rencontrées par notre société comportent un enjeu de formation clef pour leur succès. Les entreprises, au-delà des obligations légales, cherchent de nouveaux formats. La proposition de valeur des universités doit s’inscrire dans une démarche prospective . »

 

BPI group devrait détailler les résultats de son enquête lors de la première conférence « U-Spring, le printemps des universités d’entreprise », le 7 avril prochain. Elle rassemblera à Paris plus de 300 décideurs (DRH, responsables de la formation, du learning & development, directeurs d’universités d’entreprise, etc.).