L’intérim au plus haut, depuis le deuxième trimestre 2011

Le travail temporaire retrouve des couleurs en octobre, selon le baromètre Prism’emploi. C’est de bon augure avant les chiffres du chômage du mois d’octobre qui seront dévoilés demain par la ministre du Travail MyrilmEl Khomri, à l’issue d’une visite au Lab de Pôle emploi qui se veut « un lieu où peuvent échanger collaborateurs et usagers de Pôle emploi, partenaires et startups, lors de sessions collaboratives animées par une équipe dédiée ».

 

Avec une progression de 9,6 %, la croissance de l’emploi intérimaire atteint en octobre son plus haut niveau depuis le 2ème trimestre 2011. Toutes les activités sont orientées à la hausse, y compris le BTP, sortant d’une baisse continue depuis plus de 3 ans, précise Prism’emploi.

 

Toutefois, le recul enregistré dans le BTP depuis le début de l’année 2015 reste significatif : les effectifs intérimaires du BTP se situent désormais 25 % en-dessous du niveau antérieur à la crise du secteur.

 

Au cours des 10 premiers mois de l’année 2015, l’emploi intérimaire, en recul depuis le 4ème trimestre 2011, croît de 3,8 %. Cette croissance reste relativement modeste, mais tend à s’accélérer, ce qui constitue un élément encourageant pour l’emploi.