L’irrésistible croissance de l’aide sociale dispensée par les conseils généraux

L’aide sociale dispensée par les conseils généraux a atteint, en 2013, le niveau record de 33,9 Mds€. Elle est en hausse de 2 % par rapport à 2012, et d’environ 10 % depuis 2009.

 

Le ministère des Affaires sociales qui publie ces chiffres précise que près de 8,7 Mds€ sont consacrés aux dépenses nettes liées au RSA socle et au RSA socle majoré, aux contrats uniques d’insertion et aux anciens dispositifs du revenu minimum d’insertion. Celles-ci augmentent de 7 % en euros constants par rapport à 2012. Elles représentent 30 % des dépenses consacrées aux quatre principales catégories d’aide sociale.

 

L’aide à l’enfance et l’aide aux personnes âgées représentent chacune  24 % de l’enveloppe globale. La première, évaluée à 7,1 Mds€ en 2013, a progressé de 1 % en euros constants en un an. Une hausse que l’auteur de l’analyse, Elise Amar, attribue à l’augmentation du nombre de personnes éligibles.  À l’inverse, les 7 milliards de dépenses nettes destinées aux personnes âgées sont en léger recul sur la même période. Ces dernières interventions concernent, pour une large part ,l’allocation personnalisée d’autonomie.

 

Parmi les principales catégories de bénéficiaires figurent aussi les personnes handicapées. Elles  ont obtenu une assistance financière totale de 6,3 Mds €, en hausse de 3%.