Loi travail : des organisations opposées au projet réclament une enquête parlementaire

La CGT, ainsi que la FSU, Solidaires, SAF, UNEF, FIDL, UNL et la LDH demandent l’ouverture d’une enquête parlementaire sur « les choix opérés par le ministère de l’Intérieur quant au maintien de l’ordre durant les manifestations ». Ces organisations estiment que  nombreux manifestants ont payé cher « de graves dysfonctionnements. Ils ont été délogés, pourchassés, blessés, interpelés par les forces de police alors même qu’ils n’ont commis aucune infraction ».  

 

 Dans le même temps, « certains individus responsables de  casses  sont contenus en tête de cortège sans jamais être neutralisés par les forces de police ». Les ordres ont semblé tarder dans des situations qui exigeaient une forte réactivité, selon le communiqué du collectif. Ces faits auraient été dénoncés par des policiers syndiqués.