L’Unedic ne verra pas le bout du tunnel avant 2021, selon ses dernières prévisions

Le bureau de l’Unédic ajuste ses prévisions en tenant compte du ralentissement de la croissance. L’instance de gouvernance prévoit le retour à l’équilibre de l’assurance chômage courant 2020. Après un déficit de 1,9 Mds€ en 2019, le solde resterait légèrement négatif en 2020 (-0,4 Md€) , avant de devenir excédentaire de 1,4 Md€ en 2021.

 

Cette amélioration du solde financier interviendrait donc plus tard qu’anticipé dans les projections de juin 2018. L’Unedic  tablait sur un retour aux excédents dès 2020. Le décalage s’explique essentiellement par la dégradation des hypothèses de croissance, précise l’organisme. Sous l’effet d’une faible croissance et de la baisse des entrées en contrats aidés, les créations d’emploi ralentiraient en 2019. Elles augmenteraient légèrement en 2020 et 2021, du fait des politiques publiques (transformation du CICE en baisse de cotisations sociales, effet du Plan investissement compétences sur l’emploi).