Mc Donald’s rejoint l’Initiative mondiale pour l’emploi décent des jeunes

 Lancé en 2016 par les chefs d’agence des Nations Unies, ce programme baptisé Decent Jobs for Youth vise à promouvoir l’emploi des jeunes et à leur garantir l’accès au travail décent, conformément au Programme de développement durable des Nations Unies pour 2030 . Le programme vient de franchir un nouveau cap avec le lancement d’un nouveau volet, appelé Youth Opportunity. Il s’agit d’éliminer d’ici à 2025, les obstacles à l’emploi décent auxquels sont confrontés millions de jeunes à travers le monde. Youth Opportunity sera axé sur la formation préalable à l’emploi et l’employabilité, sur les opportunités professionnelles et les programmes de perfectionnement en milieu de travail. Mc Donald’s est le dernier partenaire en date. La multinationale américaine rejoint d’autres grands groupes mondiaux comme Nestlé et Lukoil.

 

 «Beaucoup trop de jeunes dans le monde se rendent compte que, pour des raisons indépendantes de leur volonté, ils doivent surmonter des obstacles pour intégrer le monde du travail. Nous pensons que cela doit changer», assure David Fairhurst, vice-président exécutif de Mc Donald’s et directeur des ressources humaines. «C’est pour cette raison que Mc Donald’s, ainsi que ses franchisés, développe sa formation professionnelle et ses programmes d’éducation d’envergure mondiale pour aller au-delà des jeunes que nous embauchons. Ensemble, nous allons profiter de notre envergure pour aider ces jeunes à développer les compétences professionnelles de base nécessaires pour obtenir un emploi et leur offrir l’opportunité de démarrer leur carrière et de réaliser leur véritable potentiel – que ce soit chez Mc Donald’s ou ailleurs».

 

Dans le cadre de l’initiative Youth opportunity, la société expérimente un programme de formation de préparation à l’emploi à Chicago, avec pour objectif de supprimer les obstacles à l’emploi pour 4 000 jeunes de la ville, avant de le déployer dans plusieurs villes des Etats-Unis à compter de l’an prochain. Cette initiative sera ensuite étendue à partir de 2019 aux marchés mondiaux concernés grâce à des partenaires et des programmes de formation appropriés sur le plan local.

 

 «Avec 64 millions de jeunes au chômage dans le monde, le défi de l’emploi des jeunes est immense et touche tous les pays. L’OIT est entièrement mobilisée pour doter les jeunes des compétences d’employabilité nécessaires et collabore avec les gouvernements et les partenaires sociaux pour mettre en œuvre des solutions ciblées afin de faciliter la transition des jeunes vers des emplois de qualité – des emplois qui préservent leurs droits, leur confèrent une protection sociale et leur permettent de se faire entendre», indique Deborah Greenfield, Directrice générale ajointe de l’OIT.