Medef : « les mesures annoncées sont de nature à répondre aux attentes »

Le Medef estime que les mesures annoncées en matière de pouvoir d’achat « sont de nature à répondre aux attentes exprimées, sans pénaliser la compétitivité des entreprises. En particulier la hausse du salaire d’un travailleur au SMIC de 100 euros net, sans coût supplémentaire pour l’employeur, et la défiscalisation des heures supplémentaires ». L’organisation patronale qui s’était déjà exprimée sur le sujet confirme que « les entreprises qui en ont la capacité pourront se saisir de la possibilité d’octroyer une prime exceptionnelle à leurs salariés ».

 

Le Medef fait savoir qu’il participera activement au débat national et aux différentes réunions de concertation dans les territoires.