Même confiants en l’avenir, les dirigeants restent sous pression

Le Baromètre de la forme des dirigeants, quatrième du genre, publié par  la fondation MMA des Entrepreneurs du futur,  est formel. Le stress est toujours présent, mais les chefs d’entreprises souffrent d’abord du manque de temps et des difficultés à concilier vie professionnelle et personnelle.

 

Les dirigeants d’entreprise sont toujours aussi stressés, mais ils le sont moins pour des raisons directement liées au business. Ils sont majoritairement confiants dans l’avenir, moins nombreux à se soucier du niveau de trésorerie ou du carnet de commandes.  La pression naît principalement de l’impossibilité de s’accorder des « moments de décompression ». Un entrepreneur sur quatre ressent ce manque, et c’est l’un des premiers facteurs de détérioration de sa santé. Une personne interrogée sur quatre se sent « sous pression » en permanence ; contraint de rester mobilisé pour son travail, avec pour conséquence l’installation de la fatigue (34 %), d’un sentiment de lassitude (26 %) et de troubles du sommeil (23 %). En outre, près d’un prospect sur deux déclare ne pas réussir à préserver un bon équilibre entre vie professionnelle et personnelle.

 

Toutefois, la grande majorité des sondés s’estime globalement en bonne santé (95 %). Le nombre d’arrêts de travail délivrés reste stable : 10 % des intéressés ont été arrêtés par leur médecin au cours des 12 derniers mois.

 

L’enquête a été réalisée par Opinionway , par téléphone, auprès de 1500 entrepreneurs.