Négociations salariales dans la fonction publique : +1,2% en deux fois

A l’issue des négociations salariales dans la fonction publique qui ont eu lieu ce 17 mars en présence, la CFTC se dit « déçue par la forme de cette négociation qui s’est très vite transformée en proposition gouvernementale à prendre ou à laisser ».

 

Le syndicat présidé par Philippe Louis revendiquait 2% d’augmentation pour 2016, soit « un geste significatif pour tous les fonctionnaires ». Après une première proposition du ministère à 1% en deux temps : 0,5% en novembre 2016 et 0,5% en mars 2017, puis une suspension de séance, la barre a été fixé à 1,2 %, toujours en deux fois. Un premier coup de pouce de 0,6% en juillet suivi d’un second du même ordre, en en février 2017.

 

« C’est insuffisant face aux 6% de pouvoir d’achat perdus par les fonctionnaires depuis 2010 ; Les 0,6% de juillet 2016 ne compensant même pas la hausse du coût de la vie », estime la CFTC. Tout en reconnaissant un point positif : la reconduction de la garantie individuelle du pouvoir d’achat (GIPA).

 

Le prochain rendez-vous salarial est prévu fin 2017.