Observatoire de l’emploi et de l’investissement Trendeo : 2017 est une année record

Les données de l’observatoire de l’emploi et de l’investissement en France que publie Trendeo, sont catégoriques :2017 a été une année record, en termes d’embauches.  Le solde net des emplois créés en 2017 atteint un niveau record et double presque par rapport à 2016.

L’économie française a créé 93 038 emplois supplémentaires en 2017, dont près de la moitié dans la production de services. Trendeo précise que la nette amélioration est d’abord le résultat d’une « baisse prolongée des suppressions d’emplois, qui se réduisent chaque année depuis 2012 ».  Autrement dit, on avait touché le fond. Les recrutements nets ont repris l’an dernier,  permettant de regagner la moitié du terrain perdu depuis le plus bas, observé en 2010. D’ailleurs, on n’a toujours pas retrouvé le niveau d’avant la crise. Le déficit, de ce point de vue, est encore de 20 %.

 

D’un point de vue sectoriel, « l’industrie automobile et les industries alimentaires sont dynamiques ». Le secteur du logiciel est à son meilleur niveau depuis 2009 », détaille le document. À l’inverse, les services bancaires et financiers restent en difficulté. Ils ont détruit 32 000 emplois perdus depuis 2009, presque autant que le secteur automobile qui en a perdu 50 000, sur la période. Toutes les activités sont dans le vert, seuls les sièges sociaux et les services administratifs internes des entreprises connaissent une nouvelle érosion.

 

Par ailleurs, indique l’observatoire, « pour la première fois depuis 2009, les grandes entreprises, PME et ETI contribuent à parts égales aux créations d’emplois. La remontée de l’emploi dans les grandes entreprises est particulièrement marquée ».

David Cousquer, créateur et gérant de Trendeo  (photo) reste optimiste : « Sur les seuls critères des données liées à l’emploi et à l’investissement productif que nous observons, la reprise semble bien devoir se prolonger en 2018 et c’est une bonne nouvelle »