Olivier Dussopt annonce quatre mesures pour accompagner la reprise d’activité des agents publics

La première mesure  annoncée par le secrétaire d’Etat en charge de la fonction publique, Olivier Dussopt (photo) concerne un décret sur le point d’être publié apportera les garanties nécessaires pour faciliter le télétravail ponctuel des agents publics, tout en précisant les modalités d’accès et d’exercice. Le ministère assure que « le cadre juridique du télétravail dans la fonction publique, tel qu’il avait été posé par un décret de 2016 sera rénové ».

 

En second lieu, afin d’encourager le recours à des modes de transports alternatifs et durables, la mise en œuvre du forfait « mobilités durables » (prévu par la loi d’orientation des mobilités du 24 décembre 2019) est avancée du 1er juillet au 11 mai pour les fonctions publiques d’État et territoriale. Ainsi, les agents publics utilisant un mode de transport alternatif et durable (vélo, covoiturage) bénéficieront d’un forfait de 200 € par an.

 

Troisième mesure : la plateforme Place de l’emploi public, outil d’aide au recrutement et à la recherche d’emploi dans la fonction publique, lance sa nouvelle version numérique, accessible sur smartphone et présentant la totalité des offres d’emploi public. Plus de 25 000 offres d’emploi y sont d’ores et déjà répertoriées. 

 

La quatrième disposition touche aux modalités d’alimentation du compte épargne temps des agents publics. Le nombre de jours pouvant être déposés sur un compte va être porté à 20 pour l’année 202, au lieu de 10 par an habituellement. Le plafond du compte va être porté de 60 à 70 jours. « Cela permettra, notamment aux agents publics n’ayant pas encore pris leurs jours de congés au titre de l’année 2019, de les inscrire sur leur compte épargne-temps indépendamment des dates butoirs habituellement fixées au 31 mai ou au 30 juin », explique le ministère.   

 

Ces dispositions résultent des trois audioconférences hebdomadairequi ont réuni virtuellement autour du secrétaire d’Êtat, les organisations syndicales représentatives de la fonction publique, les représentants des employeurs publics territoriaux et les directeurs des ressources humaines des ministères.