Parentalité : Kering va déployer une politique mondiale

À compter du 1er janvier 2017, Kering appliquera les mêmes avantages liés à la parentalité à tous les 38 500 collaborateurs du groupe dans le monde entier, où qu’ils se trouvent.

Chaque collaborateur de Kering ayant au moins un an d’ancienneté, indépendamment de sa situation personnelle ou géographique, bénéficiera de 14 semaines rémunérées à  % de son salaire au titre du congé maternité ou adoption, et de cinq jours rémunérés à 100 % de son salaire au titre du congé paternité ou partenaire. Dans plusieurs des 60 États où le spécialiste du luxe est implanté, l’alignement du congé adoption sur le congé maternité (14 semaines), quel que soit le statut juridique des parents s100era un progrès, tout comme la mise en place d’un congé (5 jours) pour le (ou la) partenaire de la mère ou de la personne qui adopte un enfant. Dans les pays où la législation locale prévoit des normes de congé parental plus avantageuses, c’est celle-ci qui sera appliquée, précise l’employeur. 

 

« La nouvelle politique parentalité vise à favoriser un meilleur équilibre entre vies professionnelle et personnelle et à promouvoir l’égalité entre les salariés, femmes et hommes, indépendamment de leur situation personnelle », insiste l’entreprise.