Partage du profit : Intéressement record, participation en baisse

En 2018, les 120 premières capitalisations boursières de la place de Paris (SBF120) ont versé un montant record de primes de partage du profit à leurs salariés, constate le Baromètre du partage du profit que publie pour la septième fois Eres, spécialiste distribution de solutions d’épargne longue (plans d’épargne salariale et plans d’épargne retraite).  En tenant compte de la participation, de l’intéressement, de l’abondement sur les PEE et Perco, le pactole s’élève à 5,4 Mds€. L’intéressement représente plus de la moitié (54 %) des montants versés.

 

Les salariés actionnaires ont eu droit à une double ration : en plus des primes de partage du profit, ils ont en encaissé collectivement, au titre des dividendes, environ 680 M€, en hausse de 8 % par rapport à 2014.

 

Dans le détail, la prime moyenne d’intéressement s’est élevée à 2 543 € en 2018, du jamais vu depuis 2014.    L’abondement moyen (1 081 € en 2018) connaît aussi une forte hausse sur la même période (+ 26 %). À l’inverse, note Eres, la participation dont le montant moyen est évalué à 1 871 € en 2018 par Eres, est en baisse de près de 5 % par rapport à 2014.