Pas de coup de pouce au Smic : la CGT et FO le déplorent

Les années se suivent et se ressemblent. En 2020 encore, les experts mandatés par le gouvernement pour évaluer l’opportunité d’augmenter ou non le Smic ont rendu leur diagnostic. Il est similaire à celui de l’année dernière. Ils ne préconisent pas de « coup de pouce » en plus de la revalorisation automatique. La CGT n’est pas surprise, « le suspens était inexistant », dit la confédération. « Avec le contexte de la crise sanitaire et sociale issue de la Covid-19, la décision prend une tonalité particulière ». Elle contredit le message présidentiel, selon l’organisation.

 

Sur la même longueur d’onde, FO affirme que « ces préconisations, prônées inlassablement année après année par le groupe d’experts dont la légitimité est parfaitement contestable, sont particulièrement malvenues compte tenu du contexte de crise que nous traversons ». Les deux organisations revendiquent avec constance, chacun dans son style, un Smic fortement revalorisé. La CGT place la barre à 1 800 €. De son côté, Force Ouvrière situe l’augmentation à hauteur de 80 % du salaire médian, soit 1 480 € nets, contre 1 219 € actuellement.