Piriou : Passage de témoin sans le moindre clapotis social

Un LBO réussi en douceur, les emplois préservés et des perspectives de développement. La famille propriétaire et les cadres de l’entreprise réalisent un sans-faute.

Le groupe Piriou, spécialisé dans la construction et la réparation navale change de mains. La famille propriétaire confie la barre aux cadres dirigeants. Derrière Vincent Faujour,  nouveau boss, 12 autres cadres téméraires participent à l’aventure. Ils ont acquis 60 % du capital, le solde étant détenu par un pool bancaire. Pirou qui ccompte 1000 salariés dans le monde, dont 400 en France, est implantée à Concarneau (29 ).

 

Fondée à Concarneau en 1965, Piriou a deux activités principales : la construction et la réparation représentent respectivement deux tiers et un tiers du business. Les nouveaux dirigeants tablent sur l’expansion internationale, à raison d’une ou deux nouvelles implantations par an d’ici à 2025. Ils ont aussi l’ambition de doubler le chiffre d’affaires sur cette période, pour le porter à 400 M€, contre 180 M€. Ils démarrent bien, le carnet de commandes est garni.