Plafonnement des indemnités prud’homales : le Medef réclame « une solution pour les TPE-PME »

Tout en prenant acte de la censure qui frappe l’article 266 de la loi Macron, celui relatif à l’encadrement des indemnités prud’homales, le Medef réclame « d’urgence », un dispositif de substitution, notamment pour les moyennes, petites et très petites entreprises. « Il est urgent que le Gouvernement propose une solution à cette situation qui bride le développement de nos TPE-PME et une reprise créatrice d’emplois », insiste-t-il, rappelant que 70 % des entrepreneurs ont peur d’embaucher, d’après un sondage qu’il a fait réaliser en avril dernier par OpinionWay.

 

Pour Thibault Lanxade, vice-président du mouvement patronal chargé de l’entrepreneuriat et des PME, « La création d’un emploi accompagne le développement des PME. Cela doit rester une opportunité, pas un risque supplémentaire pour la pérennité de l’entreprise et des autres emplois. On ne peut pas cumuler l’insécurité prud’homale à l’insécurité juridique, fiscale et politique. »