Plan 500 000 formations pour les demandeurs d’emploi : les acteurs satisfaits à mi-parcours

Le gouvernement, les régions, les employeurs et les syndicats font premier un bilan satisfaisant à mi-parcours de la mise en œuvre du plan 500 000 formations supplémentaires pour les demandeurs d’emploi.

La ministre du Travail, Myriam El Khomri, et Clotilde Valter, Secrétaire d’État chargée de la formation, ont réuni ce 27 juin des représentants de l’Association des régions de France, de chacune des huit organisations professionnelles de salariés et d’employeurs pour faire le point sur le déploiement du programme 5000 formations.

 

Les parties se disent satisfaites de la mise en œuvre rapide du plan. 17 conventions régionales quadripartites, dont 5 concernent l’outre-mer ont été signés. Les besoins de compétences dans les secteurs d’activité et les territoirs sont maintenant diagnostiqués. Depuis début d’avril, on note une accélération des inscriptions pour les formations identifiées, selon le communiqué publié.

 

Ce plan d’urgence annoncé par François Hollande en janvier dernier vise à réaliser 500 000 actions de formation supplémentaires en 2016, au bénéfice des demandeurs d’emploi. Ce qui portera à 1 million le nombre total de sessions ouvertes, dont 300 000 pour les chômeurs peu ou pas qualifiés, ou sur le carreau depuis plus d’un an. À cette fin, l’État a dégagé un budget exceptionnel de 1 Md€.