Plan d’investissement dans les compétences : le « 100 % inclusion » va être expérimenté

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, lance ce 4 juin l’appel à projets « 100 % inclusion ». Il s’agit d’une expérimentation dans le cadre du Plan d’investissement dans les compétences, pour favoriser l’accès à l’emploi des moins qualifiés, notamment dans les territoires les plus défavorisés.

Toutes les structures, publiques ou privées, pourront y répondre. Les projets devront être innovants, capables d’identifier les jeunes et les demandeurs d’emploi, de les remobiliser, les orienter et les accompagner vers l’emploi durable. Le ministère cite à titre indicatif, des initiatives visant à redonner confiance en soi ; à aider à trouver sa voie ; à renforcer son projet professionnel. Les démarches tournées vers la mobilisation d’outils numériques, et de l’intelligence artificielle en matière d’apprentissage sont également bien vues. Tout comme l’invention et la promotion de nouvelles alliances territoriales ou collaborations entre organismes de formation, entreprises, associations et collectivités, en vue de parcours intégrés.

 

Un jury, présidé par Éric Kayser, boulanger et auteur de renom, patron des établissements éponymes, se réunira tous les trimestres pour sélectionner des dossiers méritants. Le coup d’envoi officiel sera donné dans les locaux de l’association Envie, à Strasbourg « On estime à 500 000 le nombre de personnes démotivées par la recherche d’emploi, lassées des échecs successifs et qui ont baissé les bras. Personne n’est inemployable. Nous n’avons pas tout essayé, sortons des sentiers battus », exhorte Muriel Pénicaud.