Plan d’urgence pour les chômeurs de longue durée et les jeunes décrocheurs

Le ministre du Travail, François Rebsamen, veut mobiliser les partenaires sociaux et les structures d’insertion contre le chômage de longue durée et pour l’emploi des jeunes.

 

Une première réunion de « mobilisation pour l’emploi » est organisée ce 21 octobre au Ministère du travail pour un plan d’action contre le chômage de longue durée et pour l’emploi des jeunes  décrocheurs. Y participent : des représentants des collectivités territoriales (Association des départements de France, Association des régions de France), des partenaires sociaux, ainsi que des dirigeants de structures d’insertion dont le CNLE et le CNIAE. Devant « la gravité de la situation » du marché de l’emploi, le ministre presse ses interlocuteurs d’aboutir à un plan d’action avant fin novembre. Il lance également un appel à la négociation d’un nouvel accord national interprofessionnel sur les « jeunes décrocheurs ».

 Pour les chômeurs de longue durée, François Rebsamen propose de travailler su la prévention, la mobilisation des employeurs, l’évolution des dispositifs d’accompagnement, l’amélioration de l’efficacité des mesures d’insertion existantes et l’accès à la formation. Concernant les jeunes décrocheurs, le ministre suggère de négocier sur la base de trois orientations. Primo, « un dispositif rénové d’accompagnement ». Secundo, « un enrichissement des mesures mobilisables pour l’ensemble des acteurs ». Tertio, une aide au recrutement et à l’intégration des jeunes décrocheurs en entreprise, qui inclurait un dispositif de suivi dans l’emploi. Une deuxième réunion de mobilisation devrait avoir lieu dès novembre.