Pôle emploi : quatre syndicats appellent à la grève lundi 6 mars

La CGT, FO, le SNU (FSU) et SUD appellent à la grève lundi 6 mars et prévoient une manifestation le même jour, à Paris.

Les griefs sont nombreux. Ces organisations réclament le retrait de l’accord GPEC récemment conclu , ainsi que le gel du projet stratégique Pôle emploi 2020. Elles y voient « la casse de la mission d’indemnisation », pour cause de réaffectation d’une partie des effectifs vers des missions de conseil. Les syndicats qui appellent à cesser le travail s’opposent aussi à la « la dématérialisation à outrance » qualifiée de « tentative de substitution des conseillers par la machine et de mise à distance des usagers ». Autres motifs de mécontentement : « l’accroissement de l’externalisation et de la privatisation de nos missions », allusion aux marchés passés avec des prestataires.

 

Le projet « agence de demain » qui implique la rationalisation du maillage territorial et l’optimisation du parc immobilier est aussi critiqué, tout comme la montée en puissance des maisons de service au public (MSAP), perçues comme des offres au rabais.  Parmi les nombreux autres points soulevés par le quatuor syndical figurent également « la reconnaissance et le maintien des métiers de Pôle emploi, dans le respect des expertises,qualifications et identités professionnelles », des embauches supplémentaires, l’amélioration des conditions de travail, et augmentations générales de salaires.