Pour embaucher des ingénieures, un jobdating réservé aux femmes

Un job dating réservé aux femmes ingénieures, ce n’est pas politiquement correct, à l’heure du tout-diversité. C’est même à la limite de la légalité. Mais qui songerait à blâmer Seekube, plateforme spécialisée dans les salons de recrutement virtuels,  à l’initiative de ce forum prévu du 4 au 6 mai ? En 2020, les femmes ne représentent que 28% des effectifs des écoles d’ingénieurs. Et cela entraîne des difficultés pour de nombreuses entreprises du secteur scientifique et technologique désireuses de diversifier les profils.  Les spécialités les plus recherchées étant liées à l’informatique, au conseil, à l’énergie, au génie industriel.

 

De fait, Seekube est « récidiviste ». Il orchestre des rencontres d’embauches women only depuis 2014.  Avec la mise en place de l’Index de l’égalité femmes-hommes en 2019, le besoin de recrutements de talents féminins appartenant aux filières scientifiques est devenu  encore plus important. « Cette tendance devrait s’accentuer », anticipe Paul Cassarino, fondateur de la société.