Pour vaincre la pauvreté, l’OIT recommande d’accroître les droits des travailleurs

Le rapport WESO 2016 constate que l’incidence de la pauvreté relative a augmenté de 1%t dans l’Union européenne, depuis le début de la crise.

«Clairement, l’Objectif de développement durable qui vise à éradiquer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde d’ici à 2030 est en danger», s’alarme le directeur général de l’OIT, Guy Ryder. Si nous prenons au sérieux le programme de développement durable pour 2030, si nous voulons enfin éradiquer le fléau de la pauvreté qui se transmet de génération en génération, nous devons mettre l’accent sur la qualité des emplois dans tous les pays.»

 

L’ avertissement s’inscrit dans le cadre de la publication de l’édition 2016 du rapport sur la pauvreté dans le monde, alias WESO 20156. Les données montrent que les progrès en matière de lutte contre le fléau restent inégaux. Il a rapidement décliné dans les Etats de niveau intermédiaire, en particulier dans la région Asie et Pacifique, mais dans une moindre mesure dans ceux à faible revenu, où 47,2 %de la population vivent dans l’extrême dénuement. Dans les pays avancés, la pauvreté s’est en fait accrue ces dernières années, surtout dans l’Union européenne.

 

Parmi les solutions que préconise l’organisation pour réduire le phénomène, figure le renforcement des droits au travail et une meilleure représentation des publics en difficulté. L’OIT recommande aussi «des politiques sociales et d’emploi bien conçues », de « faire prendre conscience aux riches de leurs responsabilités », et de s’appuyer sur des objectifs de développement durable.