Prélèvement à la source : le Medef prend acte

Par un bref communiqué, le Medef fait savoir qu’il «  prend acte du maintien de l’entrée en vigueur du prélèvement à la source au 1er janvier 2019 ». Mais son analyse ne varie pas, cette réforme va entraîner selon le mouvement patronal, « une modification du rôle des entrepreneurs les transformant en collecteur d’un impôt familialisé. Un certain nombre d’inquiétudes n’ont pas été levées quant aux questions légitimes des salariés, aux coûts engendrés ou encore aux risques de contentieux ».

 

Pour autant, l’organisation affirme qu’elle «  fera tous ses efforts pour que la mise place du prélèvement à la source se passe le mieux possible pour les entreprises ».