Présidentielle : trois Français sur quatre souhaitent que les politiques abordent davantage la question de l’emploi

Le moteur de recherche d’emploi Indeed a réalisé en collaboration avec Harris Interactive une enquête sur les attentes des électeurs en matière d’emploi. Les conclusions sont sans appel.  Une écrasante majorité ( 92%) considère que la priorité absolue est de lutter contre le chômage des jeunes. Et une personne sur deux juge primordial d’accorder une aide ciblée aux PME afin qu’elles puissent embaucher avec plus de facilité.

 

Les candidats à la présidentielle ne semblent pas sensibles à cette attente, selon le sondage. Près de   77% des personnes interrogées  ont le sentiment que la thématique de l’emploi n’est pas suffisamment abordée lors de la campagne.  D’ailleurs, seulement 16% des sondés estiment que les responsables politiques peuvent influer sur la courbe du chômage. Ce chiffre reflète la méfiance vis-à-vis de nos dirigeants en leur capacité à mener à bien leur mission. Les citoyens ont bien plus confiance en leurs entreprises privées (à 60%). L’enquête note toutefois que les 18-24 ans ont davantage confiance en leurs élus (23%).

 

Sur un autre plan, 39% des répondants estiment que la cause principale du chômage réside dans le système d’aides sociales trop favorable, n’encourageant pas la reprise d’une activité professionnelle. 35% citent la rigidité du Code du travail, et 32% un décalage entre les cursus de formation et le marché de l’emploi.

Les Français interrogés sont autant à pointer du doigt un système d’aides sociales trop favorables (39%) qu’à regretter une forme de précarisation du monde du travail (39%). Dans leur analyse du phénomène du chômage, les Français évoquent principalement des raisons structurelles et réglementaires :  35% citent la rigidité du Code du travail, et 32% un décalage entre les cursus de formation et le marché de l’emploi.

 

L’enquête de Harris Interactive a été réalisée en ligne entre le 28 février et le 2 mars auprès de 1014 personnes représentatives des Français âgés de plus de 18 ans.