Prime défiscalisée : la liste des grandes entreprises qui s’engagent s’allonge

Le groupe Publicis a tiré le premier, en annonçant qu’il va attribuer une prime de 1 000 € à tous les collaborateurs en France dont la rémunération mensuelle est inférieure à 2.500 €. Il a été imité par LVMH et Altice France (SFR, BFM, RMC, Libération…) ainsi qu’Iliad (maison mère de l’opérateur Free), également partants pour le bonus exceptionnel de 1000 €.  Orange vient de rejoindre ses concurrents des télécoms, avec une offre plus étendue. « Cette prime de solidarité sera  d’un montant de 1 000 euros pour les salariés ayant moins de 25 000 € de salaire annuel brut et de 500 euros pour les salariés touchant entre vingt-cinq et trente mille euros de salaire annuel brut », annonce l’entreprise. 

 

Chez Publicis, la prime concerne 31 % des salariés du groupe en France, en CDD ou en CDI. Elle sera versée « dès le vote de la loi permettant que les collaborateurs ne paient ni impôts ni charges sociales sur cette prime ». Le groupe Altice indique que «les conditions d’attribution seront précisées en interne dans les jours qui viennent. Au sein d’Iliad, il est acté 6.000 collaborateurs la recevront quand la loi aura été votée. De son côté, le leader mondial du luxe LVMH indique que les modalités d’attribution de cette prime exceptionnelle seront précisées dans les jours qui viennent.