PSA fait un bilan satisfaisant d’un an d’application de l’accord Nouvel élan pour la croissance

Quelques chiffres valent mieux qu’une longue explication, semble considérer la direction de PSA. Pour faire un bilan de l’accord Nouvel élan pour la croissance  (Nec) signé le 8 juillet 2016 avec cinq organisations syndicales représentant 80 % des voix des salariés, elle énumère des réalisations. En 2016, 1 008 000 véhicules ont été produits en France. Le groupe a accompagné plus de 1 000 parcours de reconversions internes en un an et accueilli 2 000 emplois jeunes sur ses sites. Dans la foulée, d’autres actions « sont en cours pour accomplir toutes les ambitions du plan d’ici 2 019 ».

 

Le qualitatif est aussi au rendez-vous, expose l’état-major, insistant notamment le partage des profits. « Le groupe s’attache à mettre en place une politique salariale équilibrée, en redistribuant les fruits de sa croissance. Plus les résultats économiques sont positifs, plus l’enveloppe distribuée est importante ». PSA veut aussi pour preuve de changement, l’assouplissement de son organisation : travail à distance à concurrence de 25 jours par an, flex-office sur les sites tertiaires et techniques, mesures favorables à la qualité de vie au travail, etc. Un réseau social d’entreprise, alias Live’in PSA est aussi en cours de déploiement. « Notre objectif, avec la démarche de coconstructions, est de faire gagner l’entreprise et ses salariés. C’est innovant et nous l’avons conçu comme un avantage compétitif précieux dans cet environnement économique extrêmement concurrentiel » explique le DRH, Xavier Chéreau.