PSA : le site de Trémery, vitrine de la transition énergétique du groupe

Le constructeur inaugure la ligne d’assemblage dédiée aux modèles 100 % électriques du Groupe PSA. La marque a en portefeuille quatre véhicules de ce genre, l’e-208, l’e-2008, la DS 3 Crossback E-Tense, et Opel Corsa-e. Le groupe promet qu’en 2025, la totalité de ses modèles proposera une version électrifiée purement électrique ou hybride rechargeable. Yann Vincent, directeur industriel et chaîne logistique du groupe est formel : « Nous avons fait des choix d’investissements il y a plusieurs années pour anticiper la transition énergétique et rendre nos usines flexibles, comme l’illustre notre site de Trémery ».

.

A terme, le site de Trémery vise une capacité de production de 900 000 moteurs électriques, notamment grâce aux activités de la coentreprise « Nidec PSA e-motors » créée en 2017 avec Nidec Leroy-Somer. Cette coentreprise permettra de produire sur le site de Trémery une gamme complète de moteurs électriques à la pointe de la technologie, destinés aux véhicules 100 % électriques et hybrides. L’objectif est de répondre non seulement aux besoins du Groupe, mais aussi à ceux d’autres constructeurs.

 

Depuis sa création en 1979, le site de Trémery a produit près de 50 millions de moteurs thermiques, à la fois diesel et essence. Le site fait partie du pôle industriel de Trémery-Metz, 1er employeur privé de Lorraine avec près de 4 000 collaborateurs. Les moteurs thermiques et boîtes de vitesses fabriqués sur ces 2 sites équipent les véhicules des 5 marques du groupe PSA. En 2018, le pôle a produit 1 750 000 moteurs thermiques et 982 000 boîtes de vitesses.