PSA Peugeot Citroën et ManpowerGroup main dans la main pour des CDI intérimaires

Xavier Chéreau, DRH de PSA Peugeot Citroën et Alain Roumilhac, président de ManpowerGroup ont signé ce 14 septembre, un accord en vue de sécuriser les parcours professionnels de 300 opérateurs pour les sites industriels du constructeur.

 

D’ici à la fin de l’année, une première fournée de 100 salariés sera recrutée en CDI intérimaire par Manpower pour le site de Sochaux. Une second groupe d’une centaine de personnes devrait être enrôlé en 2016 pour la mise en place de l’équipe de week-end à l’usine de Mulhouse. Une dernière fournée de 100 contrats conclura la série en 2017 sur  différentes implantations. 

 

Ces contrats de travail à durée indéterminée garantissent aux salariés une employabilité forte et permanente tant chez PSA Peugeot Citroën que dans le bassin d’emploi concerné via les plateformes territoriales de mobilité, tout en laissant de la flexibilité à la firme automobile. 

 

Mieux, une étude sera réalisée sur le site de Sochaux afin d’analyser les besoins en flexibilité liés aux différentes phases de la vie d’un programme automobile et définir les passerelles entre les postes internes PSA Peugeot Citroën et les postes en externe sur le bassin d’emploi. Les conclusions serviront à définir des méthodes qui pourront être appliquées sur d’autres sites  en France.

 

Ce partenariat s’inscrit pleinement dans l’accord patronat-syndicats du 10 juillet 2013 sur la sécurisation des parcours professionnels des salariés intérimaires, conforté par la loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l’emploi qui prévoit les dispositions législatives nécessaires à l’application du CDI intérimaire. Il s’insère ainsi dans le cadre de la réforme du marché du travail promue par le gouvernement, font savoir les acteurs du projet.

 

«La performance économique d’une entreprise est indissociable de sa performance sociale et humaine. Nous avons réfléchi et mis au point avec Manpower de nouvelles solutions bénéficiant aux salariés tout en contribuant à l’ambition de PSA de revenir dans la course et de nous battre avec les meilleurs », commente Xavier Chéreau. Pour Alain Roumilhac, « Ce partenariat innovant et précurseur avec PSA illustre notre conception commune d’une nouvelle forme de travail, en mettant au centre de notre démarche à la fois l’employabilité durable de nos intérimaires et la performance économique de nos clients. »