PSA Peugeot Citroën : un accord de participation et d’intéressement amélioré

La direction de PSA Peugeot Citroën et cinq les syndicats CFE-CGC, CFDT, CFTC, FO et GSEA ont signé le 23 janvier un nouvel accord de participation et d’intéressement couvrant la période 2015 à 2017. Il améliore le dispositif préexistant.

Afin de mieux associer les salariés aux résultats de la reconstruction économique de PSA Peugeot Citroën engagée avec le plan Back In The Race, cinq organisations syndicales (CFE-CGC, CFDT, CFTC, FO et GSEA et la direction de PSA Peugeot Citroën ont conclu un nouvel accord de participation et d’intéressement. Il était prévu, dans le « contrat social » datant de fin 2013 que la formule de calcul de l’intéressement serait revue lorsque l’entreprise obtient des résultats positifs.

 

Afin d’assurer une pleine cohérence entre l’intéressement et le plan « Back in the race » (nom de code de la démarche de reconstruction initiée par le nouveau boss, Carlos Tavares) le nouvel accord, triennal, s’appuie sur des critères liés au résultat opérationnel courant et au free cash-Flow opérationnel. Les valeurs de déclenchement et d’atteinte seront identiques à celles applicables aux dirigeants du groupe.

 

Pour mieux associer les salariés aux résultats de la reconstruction économique, la formule de calcul est améliorée. Elle est maintenant uniquement exprimée en pourcentage du salaire pour plus de lisibilité et donc, directement calculable par les salariés, avec un pourcentage plus élevé, jusqu’à 3,4 % contre 2 % dans le précédent accord. Le groupe publiera les résultats de son exercice 2014 le 18 février.