PSE chez Invicta : FO Métaux appelle l’actionnaire à son devoir

Invcicta , le fabricant français de poêles, cheminées et inserts a annoncé un plan social visant 61 emplois sur les 295 que comptent ses sites ardennais.

Invicta fait indirectement les frais des hivers doux. Le marché des appareils de chauffage au bois baisse. Résultat : le fabricant français de poêles va mettre en place un PSE. Il supprime 61 emplois sur 295. Pour la fédération  FO Métaux, cette coupe claire « ne réglera pas les affaires de cet industriel. Au contraire, un plan social engendrera une perte inéluctable de compétences clés, et par voie de conséquence, un vrai risque pour la pérennité de l’entreprise ».

 

Le syndicat demande à l’actionnaire, le fonds Qualium Investissements, de « donner à l’entreprise les moyens financiers pour mettre en place une vraie stratégie industrielle ainsi que les investissements nécessaires permettant à cette entreprise de retrouver sa compétitivité et son leadership chez les fabricants de chauffage à bois ».