QVT : chez Bergerat Monnoyeur, les techniciens ont la vie plus facile, grâce à des lunettes connectées

Bergerat Monnoyeur améliore l’efficacité opérationnelle des chantiers en France avec le déploiement de lunettes connectées. Gain de temps, augmentation de la productivité, qualité de vie au travail.

 Dans les secteurs des travaux publics, une machine à l’arrêt peut avoir des conséquences critiques : retard sur les travaux, personnels et machines immobilisées, perte de revenus, pénalités, etc. Améliorer l’efficacité opérationnelle des chantiers est alors un enjeu majeur pour réduire les délais. En cas d’incident ou de panne, le déplacement d’un ou plusieurs techniciens est souvent nécessaire et coûteux dans un contexte de pénurie de techniciens.

 

Une solution de visioconférence via des lunettes connectées permet à nos experts de guider instantanément et à distance les mains d’un technicien sur le terrain. Dans la thématique de l’industrie du futur, ce projet du technicien connecté Bergerat Monnoyeur 4.0 a pour objectif de réinventer notre manière de travailler en passant de technologies des « constats » à une technologie « d’action. » Bergerat Monnoyeur a travaillé en partenariat avec la startup Expert Téléportation pour que la solution soit adaptée à nos métiers. Afin d’éprouver le plus largement possible les cas d’usages, le projet est actuellement déployé avec 15 unités pour Bergerat Monnoyeur, Eneria et Aprolis (chantier, moteurs industriels, services de manutention…) du Groupe Monnoyeur.

 

Le projet implique de nombreuses parties prenantes : notre centre de formation, responsable des ressources humaines, HSE, service innovation et tous les responsables opérationnels par spécialité. Lors d’une réparation/panne complexe d’une machine (en chantier ou atelier), les lunettes connectées permettent au dépanneur d’être assisté en visioconférence par un expert technique.Les objectifs sont multiples : primo : gain de temps : l’anomalie peut être traitée immédiatement avec une expertise du réfèrent de la gamme de machines.  Secundo : amélioration de l’efficacité et de la qualité : le dépanneur et l’expert se comprennent plus facilement. Cela favorise l’esprit d’équipe et la levée de doute. Il y a un réel gain de temps quant au diagnostic et c à la ompréhension du problème. Tertio : moins de déplacements : la visioconférence par les lunettes connectées évite des mobilisations de l’expert sur chantiers ou en ateliers. Le groupe emploie un millier de techniciens.

.