Rapport au travail : la crise laisse des traces, confirme une enquête

La crise sanitaire et le confinement ont fortement impacté le rapport des salariés au travail. Ils se sont adaptés au pied levé à une nouvelle organisation incluant un recours massif au télétravail. Ceux en recherche d’emploi ont également vu leurs démarches contrariées, confirme l’enquête que publie le cabinet de recrutement Hays réalisée ce mois de juin auprès d’un panel de 300 personnes.

La généralisation du télétravail a notamment été bien assimilée , puisque 56 % des personnes interrogées déclarent souhaiter y recourir davantage à l’avenir. Cette période de confinement a également permis aux intéressés de faire le point sur leur activité professionnelle. Un sur deux souhaite rééquilibrer la balance entre vie professionnelle et vie personnelle, un sur trois veut prendre du recul, et un sur quatre envisage même de se réorienter.

 

Les travailleurs en recherche d’emploi ne sont pas exempts. Pour 30 % d’entre eux, l’élément le plus déterminant pour choisir le prochain job serait la possibilité de prendre les fonctions immédiatement. Dans ce contexte, les candidats sont prêts à revoir ou à assouplir leurs exigences. Selon l’enquête Hays, 64 % élargiraient leurs recherches d’emploi à d’autres secteurs d’activité ; 38 % seraient disposés à travailler plus loin de leur domicile, voire dans une autre région ; 25 % accepteraient des horaires décalés ; 23 % consentiraient à faire des heures supplémentaires et 20 % reverraient leurs prétentions salariales à la baisse