Rapprochement : un nouveau Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, aux compétences élargies

Le Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE) et le Conseil supérieur de l’égalité professionnelle (CSEP), sont sur le point de fusionner. Le rapprochement sera officialisé prochainement par décret.

La nouvelle instance sera présidée par Brigitte Gresy (photo) qui pilote jusqu’ici le HCE. Elle sera dotée de deux structures jumelles qui couvriront tous les sujets traités antérieurement. La première, baptisée Droit des femmes et lutte contre le sexisme et les violences de genre, reprendra les missions de l’actuel HCE. Ses travaux se concentreront sur la lutte contre les stéréotypes, l’analyse des rôles sociaux, la participation à la vie économique et sociale, la parité, la santé, les droits sexuels et reproductifs, ainsi que les violences de genre. Elle rassemblera une cinquantaine d’acteurs, d’élus, associations, personnalités qualifiées et représentants de l’administration.

 

  La seconde, intitulée  Égalité professionnelle, agira dans le champ précédemment dévolu au CSEP. Elle sera, dixit le ministère de tutelle, “force de propositions pour améliorer l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et instance de consultation”. Ses travaux porteront aussi sur les questions d’articulation des temps sociaux et professionnels, de diversification des choix professionnels des filles et des garçons, de création d’entreprises par les femmes et de lutte contre les violences sexistes et sexuelles. Elle comptera une quarantaine de membres, partenaires sociaux, personnalités qualifiées et représentants de l’administration.

 

“Ces deux formations apporteront leur expertise aux pouvoirs publics à partir de leur travail de concertation, d’évaluation des politiques publiques et de formulation de recommandations. La formation égalité professionnelle aura, de plus, une mission consultative obligatoire sur les projets de loi et décrets ayant pour objet d’assurer l’égalité professionnelle”, souligne le ministère.