Reclassements : l’Union européenne au chevet des Mory-Ducros

Emploi: La Commission propose 6 M€ au titre du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation pour aider les quelque 2 500 salariés que Mory-Ducros laisse sur le carreau.

 

 La Commission européenne a proposé d’accorder une enveloppe de 6 M€ au titre du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation (FEM) pour aider 2 513 personnes licenciées par Mory-Ducros à retrouver un emploi. La proposition va maintenant être soumise à l’approbation du Parlement européen et du Conseil des ministres de l’UE. Les licenciements ont touché 84 sites dans l’hexagone.

 

« La crise a frappé de plein fouet le secteur du transport routier de marchandises », a déclaré la commissaire européenne pour l’emploi, les affaires sociales, les compétences et la mobilité des travailleurs, Marianne Thyssen. Tout en soulignant l’importance d’aider les chauffeurs de camion et leurs collègues licenciés à retrouver un emploi dans les plus brefs délais.

 

Le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation contribuera à faciliter et à accélérer la transition professionnelle des travailleurs en les aidant à adapter leurs compétences aux exigences de futurs emplois. Le coût total de ce train de mesures est estimé à 10 M€.